Mes recettes préférées
  Recette guacamole
Pâte à crêpe
 
Mes recettes
  · Recette Alsacienne (1)
· Recette Apéritifs (1)
· Recette Asiatique (1)
· Recette au Fromage (0)
· Recette Blanquette (1)
· Recette Boeuf (1)
· Recette Brioche (1)
· Recette Cake (1)
· Recette Canard (1)
· Recette Cassoulet (1)
· Recette Chinoise (1)
· Recette Choucroute (1)
· Recette Cocktail (1)
· Recette Confiture (1)
· Recette Cookie (1)
· Recette Couscous (1)
· Recette Crêpe (1)
· Recette Dessert (1)
· Recette Diététique (1)
· Recette Enfant (1)
· Recette Entree (1)
· Recette Facile (1)
· Recette Foie gras (0)
· Recette Fondue (1)
· Recette Frangipane (1)
· Recette Galette des rois (1)
· Recette Gateaux (1)
· Recette Gauffre (1)
· Recette Gratin (1)
· Recette Halloween (1)
· Recette Italienne (1)
· Recette Lapin (1)
· Recette Lasagnes (1)
· Recette Madeleine (1)
· Recette Marocaine (1)
· Recette Minceur (1)
· Recette Paella (1)
· Recette Pain (1)
· Recette Pain d'épice (1)
· Recette Pâtes (1)
· Recette Pizza (1)
· Recette Poisson (0)
· Recette Pot au feu (1)
· Recette Poulet (1)
· Recette Pour bébé (1)
· Recette Punch (1)
· Recette Quiche (1)
· Recette Raclette (1)
· Recette Rapide (1)
· Recette Régime (1)
· Recette Salade (1)
· Recette Sauces (1)
· Recette Soupe (1)
· Recette Tajine (0)
· Recette Tarte (1)
· Recette Tartiflette (1)
· Recette Wok (1)
 
Alimentation
  · Alimentation (2)
· Alimentation bebe (2)
· Alimentation Bio (1)
· Alimentation enfant (11)
· Alimentation grossesse (1)
· Alimentation sportive (1)
· Noel (1)
· Sauces (1)
· Trucs de cuisine (1)
 
Grossesse





L'alimentation

Au cours de la grossesse, les besoins en énergie, en minéraux et en vitamines évoluent progressivement. Ce n'est pas l'occasion de manger deux fois plus mais deux fois mieux. La croissance du futur bébé, et surtout l'état de santé de la maman en dépendent.

Une alimentation variée et suffisante, répartie en 3 à 4 repas équilibrés dans la journée est très importante pour la jeune maman. Elle veillera également à satisfaire ses besoins particuliers en fer, zinc, vitamines B9 et D.

Le fer (viande rouge, produits tripiers) est un minéral important au cours de la grossesse et ses besoins s'élèvent à environ 30 mg par jour, au cours des 6 derniers mois. Ceci s'explique par la formation des tissus placentaires et fœtaux et par l'augmentation de la masse sanguine. Le fer intervient, en effet dans la formation des globules rouges. La consommation de viande permet également de couvrir les besoins en zinc augmentés lors de la grossesse.

Les folates ou vitamine B9 (foie, légumes verts à feuilles, produits céréaliers) jouent un rôle important dans le développement embryonnaire et fœtal. Les besoins sont de 400 µg par jour.

Une partie de la vitamine D dont nous avons besoin est fabriquée dans la peau. Cette synthèse nécessite une exposition minimale au soleil. L'autre partie doit être apportée par les aliments, (notamment par les poissons gras), à hauteur de 10 µg par jour chez la femme enceinte (le double des besoins d'une femme adulte). En favorisant la fixation du calcium dans les os, la vitamine D participe à l'entretien du squelette de la maman et à la constitution de celui du futur bébé. La femme enceinte reçoit souvent une supplémentation en vitamine D car les apports alimentaires sont la plupart du temps insuffisants.

La femme enceinte doit favoriser les féculents et le pain à chacun de ses repas et prévoir une collation dans l'après-midi. En consommant dans la journée une portion de fromage à pâte cuite, 3 yoghourts et un bol de lait, les apports journaliers en calcium sont couverts. Les fruits et légumes présents tous les jours et à chaque repas complèteront ces apports. Une alimentation variée incluant des aliments aux céréales complètes aident à couvrir les besoins en folates. Cependant, un apport de folates par voie médicamenteuse peut être nécessaire dans certains cas.

Les besoins énergétiques sont légèrement augmentés au cours du 1er trimestre, de 150 kcal par jour, puis ils s'élèvent de 350 kcal par jour, soit respectivement 2050 kcal et 2250 kcal, environ.

Le sport et la grossesse sont-ils compatibles? Toujours demander l'avis de son médecin

En principe, vous pouvez pratiquer votre sport favori durant votre grossesse, dans la mesure où sa pratique est modérée, et qu'il ne s'agit pas de sports violents ou pouvant entraîner des chutes. Pour les femmes enceintes, la pratique d'un sport est même plutôt bénéfique . En effet, plusieurs études ont démontré que les femmes enceintes qui pratiquaient régulièrement une activité sportive semblaient moins souffrir de douleurs à l'accouchement, et avaient donc moins recours aux analgésiques. De plus, elles prenaient moins de poids durant leur grossesse, et perdaient plus facilement les kilos superflus après l'accouchement. Rendant moins sujette aux vergetures et aux complications veineuses entraînées par la grossesse, la pratique d'un sport est également essentielle pour l'oxygénation de la maman et du bébé

Les sports conseillés pour la femme enceinte :

La natation : Un sport excellent pour le dos, pour la circulation du sang, pour le coeur et pour les articulations.

La gymnastique : Il existe des cours de gymnastique spécialement étudiés pour la femme enceinte. Les points forts de ces séances s'articulent autour d' exercices du bassin et du renforcement de la musculature abdominale,de la relaxation et de l' entraînement à la perception de son propre corps.

L'aquagym : Les bienfaits de l'eau et de la gymnastique en un! Elle est fortement conseillée aux femmes enceintes car elle renforce la musculature abdominale et dorsale et stimule la circulation sanguine.

La marche : Elle est excellente pour le corps et bénéfique pour le coeur.

La danse : Dans la mesure où vous ne faites pas de mouvements brusques ou des contorsions.

Le yoga : Certaines positions, particulièrement adaptées à la femme enceinte, aident le corps et l'esprit à se détendre.

Les relations sexuelles évoluent pendant la grossesse

plusieurs raisons sont données par les spécialistes : l’idée que cela puisse causer du tort au bébé est très répandu dans le couple. La place que prend le nouveau ventre de la femme enceinte ne facilite pas certaines positions sexuelles. La fatigue ou l'irritabilité de la grossesse ne fait souvent pas bon ménage avec la libido. La nouvelle place de la femme en tant que nouvelle mère désoriente certains compagnons.

Quelques chiffres

80 à 90% des femmes sont sexuellement actives au cours des trois premiers mois de la grossesse
65 à 75% sont sexuellement actives au cours des trois mois qui suivent
50 à 60% sont sexuellement actives au cours des trois derniers mois… et le pourcentage tombe à 18 à 25% après ensuite.
40% des Français déclarent changer leur façon de faire l’amour pendant la grossesse
2% des couples n'ont plus de rapports sexuels
15% des hommes ont des éjaculations prématurées car il craignent de "déranger"
leur partenaire…
1% des hommes ont des problèmes d’érection

L’idée que cela puisse causer du tort au bébé est fausse, le foetus est très bien protégé dans l'utérus. Donc n'ayez aucune crainte de ce coté là.

Profitez de votre grossesse pour faire preuve d'imagination

Votre relation sexuelle changera certainement pendant la grossesse mais il n’existe pas de loi car cela dépend de vous et de votre partenaire . Positivez, profitez de la taille grossissante de votre ventre de femme pour faire évoluer la sexualité de votre couple. Changez de positions ! A défaut du "face à face", laissez libre cours à votre imagination ou votre compagnon peut se placer derrière vous ou sur le coté.









Copyright © by Recettes de cuisine All Right Reserved.

[ Retour ]



Mes-recettes-de-cuisine.com : mes recettes pour vous